Lucie AUBRAC
Lycée
Bollène
 

Ce que vous avez à savoir sur les TPE

mardi 15 septembre 2009, par Mme C.D.I.

TPE : épreuve anticipée du baccalauréat Méthodologie

Le calendrier

Début des TPE : lundi 14 et vendredi 18 septembre

Le choix du thème général et des groupes doit avoir été effectué pour le 1er octobre. La problématique (question qui guidera les recherches et la création de la production) doit être posée pour le 23 octobre même si elle pourra être affinée ou reformulée par la suite.

Remise des productions : lundi 22 février

Oraux : semaine du 8 au 12 mars

En quoi consistent les TPE ?

Les travaux personnels encadrés comptent comme épreuve anticipée du baccalauréat.
« Encadrés » = suivi effectué par les enseignants qui visualisent l’avancée du travail notamment grâce au carnet de bord.

Vous travaillez en groupe et choisissez un sujet en lien avec deux matières.

Une fois le sujet choisi, vous vous posez une question (problématique) et créez une production qui doit apporter des éléments de réponse à cette question (production = dossier, diaporama, clip, expérience, etc.)
Cette production sera remise en milieu d’année et évaluée par des enseignants. La session des TPE se termine par un oral, évalué lui aussi.
L’évaluation

Le TPE est noté sur 20 points

3 composantes distinctes sont évaluées :

1- Démarche personnelle et investissement lors de l’élaboration des TPE ( /8 points). Vous êtes évalués individuellement.

2-a Production et réponse à la problématique ( /6 points). Vous êtes évalués collectivement.
Attention : une seule production par groupe. Par exemple, si vous faîtes une expérience, ne constituez pas, en parallèle, un dossier !

2-b Synthèse individuelle retraçant brièvement votre réflexion, présentant votre plan, les difficultés rencontrées et les éléments de remédiation. Vous êtes donc évalués individuellement.

3- Présentation orale ( /6points). Vous êtes évalués individuellement sur l’exposé que vous présentez et sur votre pertinence dans la réponse donnée aux questions posées par les enseignants examinateurs.

Le carnet de bord

Il est obligatoire et sert à cadrer votre travail (repères, références, progression, idées pistes, etc.)
A chaque séance, vous y notez ce que vous avez fait, où en est votre réflexion et ce qu’il vous reste à travailler.

La tenue du carnet de bord est évaluée dans la composante « démarche personnelle ». Il permet aux enseignants de suivre l’évolution de vos travaux mais il vous sera également très utile pour rédiger votre synthèse en fin de session.

La production : lue/étudiée par les examinateurs, elle est le faire-valoir du sujet

Pour les séries scientifiques, les enseignants préconisent d’éviter le dossier et de privilégier des productions plus originales (expériences, maquettes, vidéos,etc.)

Dans le cas d’un dossier comme d’un diaporama :

Il doit être paginé et relié (pour le dossier)

1- La page de couverture ou la page de présentation sont indispensables et contiennent : le titre (le même que celui donné à l’administration), le nom des élèves, du lycée et l’année scolaire.

2- Le sommaire est indispensable et doit être cohérent avec le contenu du dossier ou du diaporama.

3- La problématique doit apparaître clairement.

4- La bibliographie est, elle aussi, indispensable et s’accompagne en général d’une sitographie (voir les modèles disponibles sur le site du lycée, rubrique CDI).

Les documents présentés doivent systématiquement être commentés.

La forme doit être cohérente (ex : même police de caractères), le contenu d’une expression soignée (pensez à relire toutes les parties avant l’impression). Il s’agit d’un travail de groupe et non de l’addition incohérente de parties produites par des élèves différents. De la même manière, le copier-coller peut-être facilement identifié et donc sanctionné par les enseignants.

Attention : Précisez pour chaque groupe l’ensemble des pièces produites lors de la restitution de la production et indiquez-y systématiquement vos noms, prénoms et classes.

L’oral : une présentation originale et dynamique du sujet

Il se déroule en 2 temps :

1- La présentation orale par les élèves (représente 5 minutes par élève).
La présentation doit mettre en valeur la production et ne constitue en aucun cas une relecture de celle-ci.

Pensez à choisir une autre entrée dans le sujet même si, évidemment, la problématique reste identique. Vous pouvez par exemple approfondir un point de votre réflexion qui a été peu traité. L’année passée, nous avons vu des présentations sous forme de quiz par exemple. Attention toutefois à ce que l’aspect ludique de l’oral ne vienne pas dénaturer le sujet.

La répartition des rôles lors de l’oral doit avoir été anticipée.

2- Les questions (qui représentent 5 minutes par élève) ne doivent pas être négligées.

Il est important de réfléchir aux questions que pourrait susciter la production afin de ne pas être pris au dépourvu le jour de l’oral. Par exemple, pour un travail sur l’évolution du statut des femmes dans les pièces de théâtre, on pourra vous questionner sur vos connaissances littéraires mais aussi sur le féminisme en général. Pesez bien chaque mot de vos sujets et problématiques !

Le rôle des enseignants

Les enseignants disciplinaires vous encadrent dans le choix du sujet, dans la construction de la problématique et pour toute question concernant le contenu de la production ou de l’oral.

Le professeur documentaliste vous aide dans votre démarche de recherche documentaire : choix des sources, reformulation, rédaction de la bibliographie, etc.

Vous êtes dans le cadre d’un travail en autonomie. L’intervention des enseignants n’est pas systématique, n’hésitez pas à la demander !

 
Lycée Lucie AUBRAC – 224, rue Ernest Lafont - 84500 Bollène – Responsable de publication : Mme Marie Bianchi, Proviseur
Dernière mise à jour : mercredi 20 mai 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille